QU'EST CE QUE L'ESS?

QU'EST CE QUE DESSINE ?

ANNUAIRE DES ACTEURS DE L'ESS

QUI SOMMES NOUS?

MENU PRINCIPAL
CONNEXION
Identifiant:
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?

LANCEMENT DU CLUB DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE



Le 1er février dernier, Sony Clinquart, Vice-président au développement social et solidaire à la CUD et Jean-Yves Frémont, conseiller communautaire délégué à l'insertion à la CUD et Président d'entreprendre Ensemble, ont réuni autour d’un projet de club de l'Economie Sociale et Solidaire des représentants de structures de l'Economie Sociale et Solidaire du territoire.
Dès l’introduction Sony Clinquart a fait le lien avec les Etats Généraux de l’emploi local rappelant que « la CUD a mis au 1er plan le maintien et le développement de l'emploi local. 12,4 % des emplois sur le territoire dunkerquois relève de l'Economie Sociale et Solidaire".
Le choix a été de centrer ce club, dans un premier temps, sur les structures d'Insertion par l'Activité Economique du territoire et les structures relevant de la filière récupération recyclage.
A cette fin, la Communauté Urbaine de Dunkerque, avec l’appui d’Entreprendre Ensemble, a proposé aux acteurs de l'ESS de les accompagner à développer leurs activités économiques et qualifier leur activité d'insertion des publics en difficulté.
Cette première réunion avait pour objectif de restituer le contenu des entretiens exploratoires menés par Entreprendre Ensemble auprès des 15 structures intéressées par ce club.
Dans un premier temps, la synthèse des attentes de chacun sur la question du développement économique, l’accompagnement des publics vers l’emploi et le fonctionnement du club, a été présentée. Puis les premières pistes opérationnelles qui pourraient être mise en œuvre au sein de ce club de « terrain », opérationnel ont été soumises aux structures mobilisées.
Ce projet a été accueilli très positivement par les responsables des structures :
" Cette restitution est fidèle aux attentes exprimées. Ce club, c'est une belle opportunité."
" Ce que nous attendons du club, c'est du concret. Nous avons les mêmes problématiques et on est plus fort ensemble que les uns à côté des autres."
" Il est important que le territoire s'organise en complémentarité des réseaux dans un contexte de raréfaction des fonds publics."
" On nous demande de travailler avec moins de moyens. Ce club est un moyen de pérenniser nos financements et de consolider notre activité."
" C'est très favorablement que j'accueille ce projet fondateur."
Le démarrage de ce club se fera donc de façon informelle avec une part belle au terrain et aux projets, pour que, comme concluait Jean-Yves Frémont : " Ce club soit bien un lieu de collaboration visant à mutualiser, faire filière et faire parcours."
Et Sony Clincquart d'ajouter et de conclure: " La solidarité ne se fait pas par les paroles mais bien par les actes. "